Sélectionner une page

Lu dans le quotidien suisse Le Matin, à propos de la couleur rose choisie comme étendard de la lutte contre le cancer :

Une étude publiée par la «Harvard Business Review» a découvert que la couleur, pourtant choisie comme étendard de cette lutte, rebute les femmes. Tout ce rose pourrait en fait faire plus de mal que de bien au financement de la recherche. La réaction négative qu’ont les femmes face à la catégorisation les rendrait moins conscientes de la probabilité pour elles de contracter la maladie, et moins inclines à faire des dons.

En vérité, et contrairement aux idées reçues, les femmes n’aiment pas le rose. La couleur leur rappellerait trop… les femmes, justement.

Lire l’article sur le site du Matin