la couleur selon Daniel Buren

Un événement pour la couleur et l’art contemporain, Monumenta 2012 ouvre son grand palais à Daniel Buren et nous raconte : la couleur est présente depuis le départ dans le travail de Daniel Buren. Au moment où il arrive sur la scène internationale, son usage est pourtant curieusement proscrit, les avant-gardes (art minimal et art conceptuel, essentiellement) se contentant du blanc et du noir, voire de gris et d’ocres, teintes neutres, ou bien encore de la couleur brute des matériaux utilisés, prétendus gages de sérieux. Daniel Buren se démarque par un usage de couleurs franches, jugées décoratives, adjectif qu’il assume parfaitement car « d’une certaine façon, l’art n’a jamais cessé de se préoccuper du décoratif ». suite Monumenta 2012

Daniel Buren Monumenta du 10/05 au 21/06

ArtBasel Miami Beach, Galerie Kamel Mennour, Miami, 2006. © Daniel Buren / ADAGP, Paris.

05. mai 2012 par barbara
Catégories: Notes couleur | Tags: , , | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *